TRIPTYQUES


Mes triptyques sont des métaphores visuelles « en trois actes » que les photos mettent en scène.
« Formes du ternaire » qui savent nous interroger pour nous faire cheminer plus loin.

LE CRI

Parc de Bagatelle PARIS
Mes tout premiers « Flou-sur-Fixe »
Il s’agit du même paon sur les 3 photos, prises le même jour.
Me voyant « danser » devant lui, il s’est mis à tournoyer sur lui même, ajoutant sur le cliché des effets visuels que je n’aurais pas obtenu sans son accompagnement. Instant de grâce pour le photographe !

SEX 1

Voyeur, le temps d’une heure passée avec ces deux arbres rouges en pleine extase amoureuse dans une forêt parfaitement vierge du Guatemala.
Il s’agit des deux mêmes arbres sur les 3 photos. Les passionnés de technique remarqueront l’unité d’exposition, attestant qu’il s’agit bien là du résultat d’une technique maitrisée et non de l’effet du hasard (!)
.

LE PASSEUR MUET

Du « Quantitatif » au « Qualitatif »
Du sous sol aux étages et du sol au plafond, sa maison était un concentré d’objets hétéroclites. Sans un mot, il m’a donné l’eau que je venais lui demander et offert cette amulette de plâtre.
Traduction : « Aimez-vous les uns les autres comme il vous aime »
Guatemala et Tibet

LE PAS

Le pas, « prise de risque » renouvelée et équilibre chaque fois retrouvé, nous fait avancer pour grandir.
Ici, le pèlerin quitte un sol terrestre (jaune) pour accéder au spirituel (bleu).     Les couleurs au sol sont réelles : offrandes florales disposées sur la route pendant les fêtes pascales (Guatemala)

RÊVE D’UN JOUR

Mariée d’un jour,
rêve évanoui d’une vie qui s’ennuie,
interminable,
quand ils sont tous partis.

TRANS DANSE

Coming-out du danseur du ventre
(Turquie)

CLIN D’ŒIL VÉGÉTAL

Bouddha en harmonie avec le « Tout »…
La végétation, hors doctrines, se love autour des Stuppas Birmans jusqu’à nous faire en clin d’œil, un signe… de croix.
(Pas de montages ni retouche)

 

LE PASSEUR 2

Noyade, au « quantitatif »

ESPRIT DES PIERRES

Sur le thème de  la « caverne », ce passage est illuminé par des clartés jaune (symbole du terrestre/opératif)  et bleu (spiritualité/sublime)  comme pour marquer une alternance de choix.

ENFIN, LA PAIX !

Faut-il attendre qu’il soit trop tard pour que le lâcher-prise et l’autodérision nous mènent à la paix ?