EXPERIENCES EN ARGENTIQUE
SUR CINQ DECENNIES


EXPERIENCES EN ARGENTIQUE SUR CINQ DECENNIES

Avant d’être photographe professionnel à 24 ans et de créer l’agence d’Arts graphiques DELTAIR, mes toutes premières photos d’enfant prises avec un boîtier Kodak sans aucun réglage, m’ont appris à donner priorité et force au sujet par moi-même puisqu’il était techniquement difficile de maîtriser la lumière avec ce type d’appareil et avec les films peu sensibles de cette époque.

J’ai très tôt fixé des milliers de photos sur films positifs (diapositives) ne permettant ni retouche ni recadrage de l’image, ce qui m’a appris la composition et la saisie de l’instant unique, dès la prise de vue.

Sur plusieurs décennies, j’ai joué sur des kilomètres de pellicules jusqu’à oublier la technique, maitrisée jusqu’à la transgression.

Parce qu’une idée figée est une idée qui se meurt, j’ai fait très tôt le choix de prendre l’imprudence comme méthode à penser et l’art comme tuteur.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, toutes mes œuvres, argentiques comme numériques, sont empreintes de la même force de l’instant unique, sans la moindre retouche, telles des calligraphies ou premiers jets.
(One-shot)

Nomade, mes partances sur d’autres continents m’ont conduit vers des cultures animistes où le pouvoir du Rêve est fondamental. Ces rencontres ont été déterminantes dans mon choix du type de réflexion que je veux susciter en plaçant l’imaginaire au centre de valeurs universelles traditionnelles.

 

Aujourd’hui, je reste engagé dans une démarche artistique en résonance avec mes travaux sur la spiritualité, via la symbolique des Traditions.
Mes « Flou sur Fixe » (Invitation et facilitateur à dépasser la vision du premier degré)
et mes « Pastel », (Empreintes, restes émotionnels d’une réalité sensitive)  sont des techniques photographiques pures et sans la moindre retouche que j’ai choisi de développer à ma façon pour mieux faire cohabiter poésie et magie »